Objectifs du projet Bonne Boîte Bonne Bouffe

Fruits et légumes frais

Plusieurs partenaires de Laurentides-Lanaudière se sont rassemblés pour développer, dans un premier temps, un projet interrégional qui depuis juin 2013 se déploie de façon autonome dans chacune des régions. Le projet est basé sur le modèle Bonne Boîte, Bonne Bouffe de Moisson Montréal et Good Food Box de Food Share de Toronto. Ce projet de groupe d'achats collectifs pour individus vise à rendre des aliments sains plus accessibles à la population, particulièrement aux populations vulnérables. Ce groupe d'achat fonctionne à l'année grâce à une livraison de boîtes de fruits et légumes de première qualité aux deux semaines.

Ce projet rejoint plusieurs enjeux en sécurité alimentaire dont ceux de rendre accessible les aliments sains aux personnes vulnérables dans les municipalités sans épicerie, de développer des compétences culinaires, de favoriser l'autonomie des personnes et l'achat local.

  • Rendre abordables les fruits et légumes de première qualité (économie de 30 % à 50 %).
  • Rendre accessibles les fruits et légumes de première qualité (livraison à proximité du client).
  • Appuyer les fermes locales (achats de produits les plus locaux possibles).
  • Favoriser une saine alimentation.
  • Encourager le développement des compétences culinaires et nutritionnelles (bulletin hebdomadaire éducatif et informatif).
  • Favoriser l'autonomie des personnes (alternative au dépannage alimentaire).
  • Sensibiliser les gens aux questions de sécurité alimentaire.

Fonctionnement du projet Bonne Boîte Bonne Bouffe

  • Les personnes intéressées s'inscrivent auprès d'un point de chute existant ou se regroupent pour former un point de chute.
  • Les clients payent leur boîte au point de chute le plus près de chez eux la semaine précédant la livraison.
  • Les points de chute acheminent leur commande à Bonne Boîte Bonne Bouffe Laurentides.
  • Le Bonne Boîte Bonne Bouffe Laurentides commande aux producteurs et grossistes.
  • La livraison des denrées se fait à l'entrepôt de Moisson Laurentides.
  • Les bénévoles remplissent les boîtes de fruits et légumes.
  • Les boîtes de denrées sont livrées par camion aux points de chute pour que les clients viennent les ramasser.
  • Tout le monde peut participer au programme.
  • Il n'est pas obligatoire de commander à chacune des livraisons.

Effets du projet Bonne Boîte Bonne Bouffe

  • Un soutien aux personnes à revenus modestes.
  • Une option différente et abordable pour l'achat de fruits et légumes de première qualité, notamment dans une municipalité mal desservie.
  • Un appui aux producteurs locaux et à l'économie locale.
  • Une commodité de livraison à proximité du lieu d'habitation.
  • Un outil pour encourager les Laurentiens à adopter de saines habitudes alimentaires.
  • Un appui aux projets déjà en place dans les organismes de la région (ex.: cuisines collectives).
  • Une activité communautaire contrant l'isolement social.

Partenariat

Le partenariat s'exprime de différentes façons : les BBBB de la région métropolitaine (Montréal, Lanaudière, Laval, Laurentides, Roussillon Rive-Sud) partagent la réalisation des différentes tâches de production (achats, conception de la boîte, du bulletin...)

Chaque région soutient son projet localement, pour la région des Laurentides, un partenariat est établi entre les organismes communautaires, Moisson Laurentides, la Direction de santé publique de l'Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides, Centraide Laurentides, le Conseil régional en développement social des Laurentides et la Conférence régionale des élus des Laurentides.